Mes chères lectrices, les jours passent et rien ne se passe plus par ici.
La gastro a frappé par ici et puis par là.
Nous y sommes tous passé.
Ca va mieux depuis hier.
J'ai quand même réussi à avancer le fameux pull noir en taille quarante-cinq mille (allez, dites-moi que ce serait l'ouverture de la saison des bals et que mon fiston pourra mettre son pull maxi taille, hihihi, j'en rigole encore). J'ai cousu les manches. Reste à assembler les épaules tricoter le col et ce sera une affaire classée.
Je pourrai revenir à ce qui nous intéresse toutes par ici, si vous voyez ce que je veux dire...

En attendant, je vous laisse avec une Lisa Hannigan fraîche et pimpante.