07 août 2013

J'EN AI TERMINÉ AVEC LE COTON BST ORANGE !

Un en cours qui traînait depuis 2010 (bigre, comment le temps peut-il s'écouler si vite ?!?)
Un de moins dans la liste (colonne de gauche sous le nuage de tags).
ÉTOLEDONPELOTONTERMINÉEter60 motifs + les petits motifs de jonction, le tout crocheté en 1,25.
N'ayant pas trouvé de solution pour acquérir quelques pelotes de coton BST orange* supplémentaires, j'ai fini par m'avouer vaincue en abandonnant mon projet initial qui s'est transformé en étole.
 Ce n'est qu'une fois les fils rentrés, la mise en forme terminée qu'une erreur de montage me saute, enfin, aux yeux. Rien de catastrophique en temps ordinaires, mais je n'ai plus de fil, même pas pour refaire le motif défectueux.
Par chance l'unique bout de coton qui dépassait sur l'envers, concernait l'endroit qu'il fallait reprendre. Il ne m'est plus resté qu'à passer deux heures à défaire ce que j'avais si soigneusement rentré sous peine de devoir tout jeter ou devoir raccourcir l'étole, déjà pas bien longue, de deux rangs.
Patience et entêtement récompensés !

Moralité : vérifier ET revérifier son travail avant de rentrer les fils.
C'est la première fois, et j'espère la dernière, que ça m'arrive...

Encore un grand merci à Don peloton pour son schéma

***

*Je suis retournée à la boutique pendant des mois car la personne me promettait à chaque fois qu'elle allait faire le nécessaire. On m'a dit, par la suite, que les asiatiques ne disaient jamais non et qu'ils essayaient toujours de proposer autre chose que ce que l'on demandait plutôt que de dire qu'ils n'avaient pas ou n'auraient plus le produit. Pour ma part, je n'en savais rien et comme, jusqu'à preuve du contraire, je n'avais aucune raison de ne pas faire confiance à mon interlocuteur, je me suis armée de patience... de beaucoup de patience, en pure perte sur ce coup là. 

Posté par MailleEnLair à 22:41 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


08 février 2013

LISTE DES "EN COURS" - TREIZE À LA DOUZAINE

Et d'un !

Faute d'avoir le temps et surtout l'envie d'aller plus loin, j'ai tout défait.
Comme souvent, je n'avais pas l'intention de faire quelque chose de particulier hormis essayer*  ce point et emportée dans mon élan...

Et puis, c'est une manière certes radicale mais rapide, sage et efficace pour diminuer ma liste...

***

Je suis toujours attelée au pull noir qui est im-men-se, bien trop grand pour mon fiston qui a insisté pour que je ne défasse rien.
À mon avis, il pourra le mettre soit en robe, soit pour ses vingt-cinq ans (oui, oui, oui, vous pouvez rigoler à condition que vous racontiez vos mésaventures que je me marre moi aussi).
Il voulait le porter loooontemps sauf que là, je crois que ça ira au-delà de ses espérances.
Je crois que je sui quitte pour en tricoter un autre... à sa taille !
Je rigole toute seule en vous l'écrivant et si j'écris en tout petit, ce n'est pas pour vous faire plissez des yeux mais, si je veux raconter mes bêtises, je ne peux, décement pas l'écrire en grand...

Je suis sûre que vous me comprenez !!

* Bon sang mais c'est bien sûr, en relisant mon billet d'alors, c'était écrit noir sur blanc (on ne va pas chipoter sur les couleurs hein) je cite : un premier et dernier essai.
Si seulement je me relisais de temps en temps...
Aaah, pour fêter ça, je vais m'offrir un petit essai tiens

***

Je vous laisse avec une petite merveille pour le coeur et les oreilles
Quand une femme - Gérard Manset

Posté par MailleEnLair à 16:54 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,