Vous vous souvenez de ça ?J'ai en défait une partie pour la refaire.
Il y avait une toute petite erreur que personne n'aurait remarqué, à part moi.
Comme ça retenait mon attention au point de ne pas pouvoir aller plus avant, j'ai trouvé, après cette longue pause, l'élan pour m'y atteler.
C'est chose faite et maintenant, ça va beaucoup mieux.
Si vous avez un en cours qui n'avance pas, demandez-vous s'il n'y a pas, par hasard, quelque chose qui vous chiffone. Chez moi, ça fait partie des raisons qui font que je reste bloquée. Une erreur ou un détail qui me déplaît et que je m'interdis d'admettre. Je n'aimais pas les couleurs et comme c'est long de faire plusieurs tours, je m'entêtais. Dans ce cas, la petite erreur en question était providentielle car sans elle, je n'aurais pas eu le courage de tout défaire. Il arrive donc que l'on se concerntre sur une chose pour ne pas en voir une autre. Si je vous dis ça, ce n'est pas pour en faire une vérité universelle. Disons que je l'écris d'abord pour moi et que je le partage avec vous, au cas où ça ferait écho.

cadrepetitsboutsdelaine

titsboutsdelaine